Profil du prestataire hcocony

Informations générales sur le prestataire hcocony

Nickname : hcocony
Type de structure : auto-entrepreneur
Date inscription : 16/03/2017
Dernière fois en ligne : 16/03/2017
Classement : classé 3 605ème sur 40 410 prestataires classés

Profil détaillé du prestataire hcocony

Domaines de compétence

informatique tbtrbtrbtrrb rtb

rtbtrbsdifhbhvfkv$

df,pov,dpnvdnndoks vec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité

Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 

La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de

3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique

http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4

mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique

Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité

La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité

Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité

L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation

La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification

L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondants

Expérience professionnelle
informatiquefbfdbdfbbvec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi vec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondantsqu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondants
Etudes
informatiquebdfsdsddfbdddffbfvec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondantsvec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondantsvec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondantsvec le développement de l'utilisation d'internet, de plus en plus d'entreprises ouvrent leur système d'information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d'accès et les droits des utilisateurs du système d'information. Il en va de même lors de l'ouverture de l'accès de l'entreprise sur internet. Par ailleurs, avec le nomadisme, consistant à permettre aux personnels de se connecter au système d'information à partir de n'importe quel endroit, les personnels sont amenés à « transporter » une partie du système d'information hors de l'infrastructure sécurisé de l'entreprise. Introduction à la sécurité
Le risque en terme de sécurité est généralement caractérisé par l'équation suivante : 
La menace (en anglais « threat ») représente le type d'action susceptible de nuire dans l'absolu, tandis que la vulnérabilité (en anglais « vulnerability », appelée parfois faille ou brêche) représente le niveau d'exposition face à la menace dans un contexte particulier. Enfin la contre-mesure est l'ensemble des actions mises en oeuvre en prévention de la menace. Les contre-mesures à mettre en oeuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l'intention des utilisateurs, ainsi qu'un ensemble de règles clairement définies. Afin de pouvoir sécuriser un système, il est nécessaire d'identifier les menaces potentielles, et donc de connaître et de prévoir la façon de procéder de l'ennemi. Le but de ce dossier est ainsi de donner un aperçu des motivations éventuelles des pirates, de catégoriser ces derniers, et enfin de donner une idée de leur façon de procéder afin de
3/13/2017 Introduction à la sécurité informatique
http://www.commentcamarche.net/contents/1033-introduction-a-la-securite-informatique 2/4
mieux comprendre comment il est possible de limiter les risques d'intrusions. Objectifs de la sécurité informatique
Le système d'information est généralement défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler. Le système d'information représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger. La sécurité informatique, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu. La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ; La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ; La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ; La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ; L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources. La confidentialité
La confidentialité consiste à rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. L'intégrité
Vérifier l'intégrité des données consiste à déterminer si les données n'ont pas été altérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). La disponibilité
L'objectif de la disponibilité est de garantir l'accès à un service ou à des ressources. La non-répudiation
La non-répudiation de l'information est la garantie qu'aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L'authentification
L'authentification consiste à assurer l'identité d'un utilisateur, c'est-à-dire de garantir à chacun des correspondants

Projets réalisés par hcocony

Portfolio en ligne du prestataire 'hcocony'

Pas d'éléments dans le portfolio de ce prestataire

Références clients certifiées



(c)